Lifestyle

Écocités, écoquartiers, écovillages, une nouvelle vision de l’immobilier3 min read

26 octobre 2019

author:

Écocités, écoquartiers, écovillages, une nouvelle vision de l’immobilier3 min read

Modes de vie et immobilier durable

D’ici à 2050, plus de 3 milliards de personnes vivront en ville concentrant du même coup les trois grands facteurs de gaz à effet de serre, d’émission de CO2 et de dégradation de la qualité de l’air : habitations, mobilité automobile et bâtiments tertiaires.

Écoquartier Toulouse, quartier de la Cartoucherie, un projet mené par Toulouse Métropole.
(© crédit photo https://e-immobilier.credit-agricole.fr)

Pour faire faire aux enjeux du changement climatique les collectivités locales doivent engager une transition écologique et réfléchir à des plans d’actions pour construire les villes écologiques de demain. C’est ce que propose les écoquartiers, les écovillages ou encore la démarche ÉcoCité.

Les ÉcoCités

Lancé en 2009, ÉcoCité, s’inscrit dans les engagements du Grenelle de l’Environnement qui prévoyaient dès 2007 la réalisation de « grands projets d’innovation énergétique, architecturale et sociale ». Conçues pour soutenir un développement urbain durable et soutenir la croissance et l’attractivité des villes, les ÉcoCité encouragent la transition écologique des collectivités et s’accompagnent de divers plans d’actions pour construire les villes écologiques de demain.

En France, depuis 2010, l’ État accompagne l’innovation urbaine à travers le programme d’investissement « Ville de demain » qui favorise l’émergence de projets exemplaires dans les métropoles ou les grandes agglomérations. Portés par des acteurs publics ou privés, la démarche permet de développer des villes conçue, construites et gérées en préservant l’environnement, la cohésion sociale et la qualité de vie des habitants. Entre 2010 et 2014, le programme « Ville de demain » a été porté par 19 grandes villes. Il s’est depuis ouvert à toutes les métropoles et on compte actuellement 31 laboratoires urbains (dont 13 Franciliens). Toulouse Métropole en fait partie.

Les écoQuartiers

Initiée par le Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la démarche ÉcoQuartier est un projet d’aménagement urbain qui répond aux différents enjeux des territoires tout en respectant les principes du développement durable. Elle concerne tout type de projet (neuf, renouvellement urbain, rénovation de quartiers prioritaires) et s’adresse tous les types de porteurs de projets (collectivités locales, aménageurs, entreprises privées, collectifs citoyens). Leur mise en œuvre peut s’effectuer en France métropolitaine comme outre-mer, dans de grandes agglomérations ou dans des contextes périurbains et ruraux.

Pour mieux gérer les terrains disponibles et limiter l’étalement foncier, les écoquartiers qui voient le jour privilégient le recyclage foncier (réhabilitation de friches ou de bâtiments anciens), ou la valorisation des espaces existant pour leur donner un nouvel usage. L’écoquartier dispose d’un label national qui permet, à travers un référentiel, de valoriser des projets exemplaires.

Les écovillages

L’écovillage (ou éco-hameau) est un lieu de vie et un projet expérimental à caractère écologique et solidaire qui recouvre de nombreux aspects. Le concept repose sur une vision commune et un principe de développement durable rural qui prône la protection de l’environnement, la valorisation du communautaire et la qualité de vie des résidents. L’idée repose principalement sur la mise en place de pratiques, de partage (espaces, équipements, ressources, …), de la démocratie, d’égalité, d’inclusion et d’autogestion. En France, ces habitats groupés qui ne dépassent généralement pas les quelques centaines d’habitants connaissent un réel essor et rassemble des habitants de différents milieux et de différentes générations.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *